L’IFI rapporte moins que l’ISF
08/04/2019

Thumbnail [16x6]

En 2017, l’ISF (l'impôt sur la fortune) a permis à l’État de récolter 4,2 milliards d'euros au titre des déclarations déposées spontanément, selon les chiffres du ministère de l’Action et des comptes publics. En comparaison, au titre de l’année 2018, les recettes comptabilisées de l’IFI se sont élevées à 1,29 milliard d'euros pour les déclarations faites spontanément. En conséquence, le différentiel de rendement entre ces deux impôts est donc de 2 935 milliards d'euros, ce qui est cohérent avec l’estimation de la Cour des comptes qui, en 2018, avait estimé la perte liée au remplacement de l’ISF par l’IFI à 3,2 milliards d’euros, d’un point de vue purement comptable.

Autres articles

Le Fisc moins efficace en 2016

L'administration a notifié pour 19,5 milliards d'euros de redressements fiscaux l'année dernière, en baisse de 1,7 milliard d'euros, rapporte la Cour des comptes.

Comment fonctionnent les dons pour réduire l'impôt sur la fortune immobilière ?

La réduction pour dons, transposée de l'ISF à l'IFI, permet aux redevables de déduire du montant de leur IFI 75% de leurs versements à des organismes d'intérêt général, dans la limite de 50 000 €.

Le Sénat rejette temporairement L’IFI

Le Sénat a rejeté samedi la disposition la plus controversée du projet de loi de finances 2018, la création du nouvel impôt sur la fortune immobilière (IFI) qui doit remplacer l'impôt sur la fortune (ISF).