Chargement

Assurance prévoyance des travailleurs non salariés (TNS)

 

     

Maintenir son niveau de vie et celui de sa famille en cas de maladie, accident ou décès est une priorité. Vous êtes travailleur indépendant, commerçant, artisan, profession libérale, chef d’entreprise… Comment maintenir vos revenus si vous êtes malade ou victime d’un accident ? Et en cas de décès prématuré, que deviendrait votre famille ? Vous le savez, la prise en charge du régime obligatoire est insuffisante…

L'assurance prévoyance permet le maintien de votre niveau de vie et celui de votre famille en cas de maladie, d’accident ou de décès.

Nous avons sélectionné quelques exemples pour vous donner une idée de la part à couvrir après prise en charge de votre régime obligatoire (montants estimatifs donnés à titre indicatif, valables pour l’année 2014).

 

1. Exemple de prévoyance pour une avocate

Elle est avocate, 45 ans, mariée, 2 enfants, et dispose d'un revenu de 60 000 € par an. En tant que mère de famille, elle souhaite continuer à percevoir des revenus si elle tombe malade. La prise en charge du régime des avocats étant très faible, elle peut choisir des indemnités journalières élevées avec une franchise courte.

 

 

2. Exemple de prévoyance pour un artisan du bâtiment 

 

Jeune artisan du bâtiment, il est célibataire, sans enfant. Installé depuis moins d’un mois, son revenu s’élève à 20 000 € par an.

Il peut moduler son assurance prévoyance en fonction des prestations versées par le RSI. Et pour tenir compte des risques de son métier, il peut privilégier une couverture renforcée pour son dos et en cas d’invalidité.

 

 

3. Exemple de prévoyance pour un commerçant(e)

Elle est commerçante, jamais malade, mais elle redoute l’accident. Elle cherche aussi à optimiser sa fiscalité. Son revenu est de 39 000 € par an.

 

 

4. Exemple de prévoyance pour un travailleur indépendant de plus de 50 ans. 

Il a plus de 50 ans, il recherche une assurance prévoyance performante. Travailleur indépendant, il souhaite également assurer son conjoint collaborateur. Ses revenus s’élèvent à 70 000 € par an.

 

* Régime obligatoire : montants donnés à titre indicatif, valables pour l’année 2014.

Copyright @ ACTUSITE 2017 - Mentions légales