Chaque année, plus de 10 % des Français déménagent
04/03/2019

Thumbnail [16x6]

Si dans les 40-55 ans, les ouvriers et les employés ont plutôt tendance à rester dans un périmètre de proximité, les jeunes et les cadres parcourent de plus longues distances quand ils déménagent. Cela s’explique par le fait que, pour les jeunes et les diplômés, un changement de département s’accompagne généralement d’un meilleur accès à l’emploi, tandis que pour les individus plus âgés ou moins diplômés, déménager loin débouche souvent sur une situation de chômage ou d’inactivité.
En moyenne, les départements de la région Nouvelle Aquitaine gagnent aujourd’hui 4 fois plus d’habitants par an qu’au début des années 1970. De leur côté, les Pays de la Loire et la Bretagne gagnent 3 fois plus d’habitants qu’auparavant et l’Occitanie 2 fois plus. En revanche, la région PACA gagne chaque année 8 fois moins d’habitants qu’il y a 50 ans. L’Ile-de-France, qui gagnait en moyenne plus de 15 000 habitants par an au début des années 1970, en perd désormais 51 000, même si elle reste attractive pour certains profils de population tels que les jeunes ou les cadres. Les ouvriers et les employés se regroupent dans les communes périurbaines et rurales, tandis que la part des cadres augmente dans les grandes métropoles.

Autres articles

Premier ralentissement du prix du foncier agricole

Comme chaque année depuis plus de 17 ans, Agrifrance et BNP Paribas Wealth Management publient une étude sur les marchés du foncier rural français.

L’investissement locatif reste un placement sûr

L’investissement dans l’immobilier locatif reste un placement sûr pour les Français, selon l’Observatoire UFF-IFOP de la clientèle patrimoniale.

Quand l’héritage creuse les inégalités

Selon France Stratégie, depuis une vingtaine d’années, le patrimoine des Français augmente plus vite que leurs revenus, et il est de plus en plus détenu par les générations âgées.