Hausse infime des taux d’emprunt
12/06/2017

Thumbnail [16x6]

Selon le dernier baromètre Crédit Logement - CSA, le taux moyen des crédits, toutes durées confondues, a connu à nouveau une hausse en mai, mais infime par rapport au rythme de progression constaté depuis février, puisqu'il passe de 1,55% à 1,56% en un mois. Toutefois, ce taux moyen est en diminution pour les prêts accordés sur des durées de vingt et vingt-cinq ans, qui perdent respectivement 2 ou 3 points de base en un mois pour revenir à 1,60% (20 ans) et 1,87% (25 ans). Ce dernier constat marque une petite inversion de tendance par rapport à la hausse des taux observée depuis la fin de l'année dernière.  La part de la production de crédit immobilier à plus de vingt ans est de 59,2% en mai. Cette petite baisse de taux exerce donc une influence non négligeable sur la tendance de marché. Historiquement, cette moyenne globale des taux reste toutefois très basse. Les taux sont simplement revenus à leur niveau du début de l'été 2016.

 

Autres articles

La remontée des taux des crédits immobiliers s'est poursuivie en février

Le taux moyen s'établit désormais à 1,49 %, contre 1,38 % en janvier, selon l'Observatoire Crédit Logement / CSA.

Les taux des crédits immobiliers sont stables

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France sont restés au même niveau au mois d'octobre, selon une étude de Crédit Logement/CSA.

L’immobilier ancien a toujours le vent en poupe

Selon le dernier baromètre LPI-Se Loger, la hausse des prix de l'ancien se confirme.