14 millions de retraités
10/04/2017

Thumbnail [16x6]

La Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) a livré ses chiffres clés pour 2016. En comptant les pensions de réversion, on dénombrait 14,02 millions de retraités au 31 décembre 2016, dont 7,77 millions de femmes et 6,25 millions d'hommes, a détaillé dans un communiqué la Cnav, qui gère la retraite des salariés de l'industrie, du commerce et des services. "43% d'entre eux ont cotisé à plusieurs régimes de retraite durant leur carrière professionnelle", a précisé l'Assurance retraite. En 2016, l'Assurance retraite a attribué 613.506 nouvelles retraites personnelles, une baisse de 6,6% par rapport à 2015, due essentiellement au recul de l'âge légal de départ à 62 ans. Le nombre de départs en retraite anticipée pour carrière longue a également diminué, à 167.659 en 2016 (-2,3%). Plus de 97% de ces nouveaux retraités ont un âge compris entre 60 ans et l'âge légal. Le nombre de retraites progressives attribuées durant l'année a plus que doublé, passant de 3.871 en 2015 à 8.895 en 2016. Le montant moyen de la retraite de base pour une carrière complète au régime général atteint 1.074 euros par mois contre 1.037 euros en 2015, (hors part versée par les régimes complémentaires Agirc et Arrco), soit une augmentation de 37 euros. L'âge moyen du retraité du régime général a légèrement augmenté: il est de 73,9 ans contre 73,8 ans en 2015. Les retraités sont plus nombreux en Ile-de-France ainsi que sur le pourtour de la France métropolitaine (Nord-Picardie, Pays-de-la-Loire, Aquitaine, Sud-Est, Rhône-Alpes...).

Autres articles

Les pensions de retraite augmentent de 0,8 % le 1er octobre 2017

Les pensions de retraite du régime général seront relevées de 0,8 %, le 1er octobre 2017. C'est la première fois depuis 2013 que l'inflation réelle est prise en compte pour réexaminer les retraites.

L'épargne retraite en entreprise en plein boom

A la fin mars 2017, 4,2 millions de salariés et leurs ayants droit étaient couverts par un plan d'épargne retraite entreprise.

Retraites Complémentaires : la baisse est actée

Selon une étude du Conseil d’Orientation des retraites (COR), dévoilée le 5 avril 2016 par Le Figaro, les salariés doivent s’attendre à une baisse de leur pension de retraite complémentaire dans les régimes AGIRC/ARRCO. « Un cadre né en 1959, voulant partir à la retraite dès qu'il a cotisé suffisamment longtemps au régime de base, perdra ainsi environ 14,5 % de sa pension complémentaire. Cette « perte» relative s'accentuera au fil des générations pour atteindre plus de 17 % pour un cadre né en 1990. Les salariés non cadres y laisseront un peu plus, soit près de 18 % pour la génération 1990 », précise le journal.