Macron veut supprimer la taxe d’habitation
27/02/2017

Thumbnail [16x6]

Emmanuel Macron a annoncé son intention de supprimer la taxe d'habitation pour 80% de ménages à partir de 2019, s'il est élu président de la République. L’opération démarrera dès 2018 pour être pleinement en place en 2020. Qui sera concerné ? Les ménages dont le revenu imposable est inférieur à 20 000 € par an et par part fiscale. Concrètement, comme l’explique l’argumentaire du candidat, un couple avec deux enfants sera exonéré de taxe d’habitation tant que son revenu est inférieur à 5 000 € par mois. Cette mesure coûtera 10 milliards d’euros aux finances publiques, c’est-à-dire aux finances des collectivités locales. Emmanuel Macron s’est engagé à ce qu’elles ne soient pas pénalisées. « L’État remboursera entièrement auprès des communes leur manque à gagner, à l’euro près », a-t-il indiqué.

Autres articles

Fin de la taxe d’habitation en 2018

La réforme de la taxe d'habitation, promesse de campagne d'Emmanuel Macron qui veut en exonérer à terme 80% des ménages, commencera à entrer en vigueur dès 2018.

Taxe d’habitation, les gagnants et les perdants

Taxe d'habitation : qui sera exonéré, à partir de quel niveau de revenu et quand la mesure sera-t-elle effective ?

Comment baisser la taxe d'habitation des résidents des maisons de retraite ?

Les maisons de retraite vont-elles répercuter la baisse de la taxe d'habitation pour compenser la hausse de la CSG qui touche les retraités ?